Le Bel âge

Duo théâtral / Tout public  / Durée 1 heure

Deux vieilles un peu turbulentes dont l'étincelle de vie jaillit jusqu'au bout.

Les retours du public

"On rêve, on rit et on pleure...ensemble et c'est doux."

"Une leçon de vie" "Un spectacle plein d' émotions et d'humour" .

"Vivement qu'on soit vieux !"

"Spectacle très juste sur notre vie de femmes."

"Un beau moment, des rires, des larmes...en tous cas tous concernés !"

"Tout en émotion, en sensibilité et en profondeur...Merci"

"Merci pour ce moment d'humanité, de douceur, de gaieté et de philosophie."

"Touchant. Touchée..."

"J'ai eu beaucoup d'émotion, parfois inattendu, c'était donc magique ! En effet, équilibre entre poésie, réalité dure, légèreté, gravité..."

"Un merveilleux moment d'évasion avec une réelle prise de conscience. Du pessimisme mais aussi un peu d'optimisme pour  l'avenir. Bravo pour cette interprétation qui a su captiver petits et grands."

"Merci beaucoup pour ce très bon moment. Continuez de faire rire de nos petites misères et la vie sera plus douce."

"Un super moment plein d'émotions, on passe du rire aux larmes, bravo !" .

"Un banc, on croit que c'est tout ! Mais non... deux super nénettes qui font voyager à travers rires et larmes. vive le bel âge !"

"C'est un moment magnifique que vous nous offrez là. un  grand merci, me coeur en joie et l'âme légère."

"Merci pour cette belle pièce aux échanges pittoresques doux amers..."

L' histoire

Le Bel Age c’est la maison de retraite où vivent Lucienne  et Angèle . Chaque jour à heure fixe c’est la douce joie de partager un moment de complicité sur leur banc habituel. 

Elles s’ennuient un tantinet alors elles décident de s’inventer des histoires, mais la réalité les rattrape et les souvenirs bien vivaces , ressurgissent comme autant de fantômes et de plaisirs.

Elles philosophent, chantent, se taquinent, rient de bon coeur, tremblent de concert, traversent des épopées assises sur leur déambulateur, vivent pleinement, dans leurs limites physiques, le temps passés ensemble.

 Un spectacle émouvant, drôle et humaniste.

La vieillesse en poésie

 

Nous favorisons un théâtre à caractère social et humaniste où la poésie à toute sa place car comme dans la vie elle est partout à qui sait la voir !

Nous avons chercher à valoriser le troisième âge en mettant en relief  l’humour et la poésie des personnes âgées.

Nous abordons le thème de la mort de manière allégorique par le conte, sur un ton humoristique, dans lequel une vieille retient la mort prisonnière. Mais « la vie sans la mort devient invivable ». 

Ainsi jouer avec la mort permet au public d’apprivoiser cette idée, de la rendre presque familière.

C’est aussi un des pouvoirs du théâtre que de permettre au public de transcender des tabous, des peurs et d’en rire tous ensemble.

 

 

  


Retour sur expérience ...

Le Bel Age – spectacle sur et pour les « vieux » ? Je me suis demandé si on n'était pas hors sujet. La compagnie du même nom- la compagnie « hors sujet » m'a convaincue du contraire. Elle a présenté son spectacle le jeudi 6 Décembre dans les locaux de l'Atelier Rouletabille devant un public varié :
C'est dans le regard malicieux des 2 comédiennes que le spectacle commence Au delà des souvenirs évoqués qui ne peut que recevoir un écho dans le public, il y a l'étincelle de vie qui jaillit et jaillira jusqu'au bout. Les 2 pensionnaires de la résidence « Le Bel Age » sont devenues amies, complices, elles se taquinent, se chahutent, se câlinent et ont décidé de finir leur vie en beauté et ensemble.
Sur scène, une pancarte et 1 banc mais c'est tout l'univers de la maison de retraite qui se déroule sous nos yeux.
Quelqu'un a dit : c'est pas sur la vieillesse, c'est sur la vie. Quelqu'un a ri. Quelqu'un a protesté : en vrai , c'est pas toujours aussi drôle. Quelqu'un a remercié parce que le message est tellement positif. Quelqu'un a témoigné : vous ne pouvez pas savoir tout ce que l'on reçoit au contact des personnes âgées. Beaucoup ont franchement ri : Ah ! Le tour de piste en courant avec le fauteuil roulant ! Et le feu d'artifice tenu par l'une juchée sur le dos de l'autre ! Tout ça dans 9 m2 !
Ce jour-là , deux vieilles gamines turbulentes ont un peu bousculé le train-train du public.
Amener la culture vers des populations qui n'y ont pas accès- -ici, les personnes âgées résidant en Maison de Retraite, les habitants du quartier- -c'est l'un des buts poursuivis en commun par l'association Rouletabille, et la compagnie Hors sujet.
Nous pouvons saluer la réussite du projet : « le bel âge » , l'auteur Susie Morgenstern qui l'a inspiré : « vieillir c'est se parer de toutes ses histoires » et enfin Loubna Chebouti et Laure Missonnier qui ont su – dans la grande et belle tradition du lieu- « renvoyer aux personnes âgées ce qu'elles inspirent de bon » et nous faire partager à tous leur quotidien, leurs émotions, leurs bonheurs, leurs malheurs.
C'est tout bête mais je crois que l'humanité c'est ça .
DL, spectatrice.

La médiation culturelle

Le Bel Age part du désir de participer à la vie intérieure des structures hébergeant les personnes âgées en amenant émotions et convivialité aux résidents comme au personnel soignant car nous sommes habités par la conviction que le théâtre est bénéfique pour la santé! Maisons de retraite, EHPAD sont directement concernés à travers cette pièce mais également d’autres structures ayant pour envie de sensibiliser leur public à la vieillesse (collège, lycée, associations…).

C’est l’occasion de transformer un lieu quotidien en « salle de spectacle » et d’ouvrir la discussion après la représentation. 

Cet échange peut se faire avec le groupe entier ou uniquement avec ceux qui le souhaite, sous forme d’entretiens.


Equipe artistique

 Libre adaptation par Laure Missonnier

de la nouvelle  "Une vieille histoire" de Susie Morgenstern.

 

Comédiennes : Loubna Chebouti et Laure Missonnier 

Mise en scène et regard extérieur : Isabelle Seguette, Geneviève Ponton, Eric Blouet

 

Prochaines dates

 

  • 10 octobre : dans le cadre de la semaine bleue, lors de l'évènement "Du vent dans les branches" organisé par la compagnie Les petits mouchoirs. représentation à Pau, cour de la Calandreta, version rue.
  • 29 janvier : théâtre Dantza, à Pau.

En images...